Archives de catégorie : Nipmédite

Nipmédite Pratique – La méditation de la bienveillance (30 min.)

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Cet épisode de Nipmédite se veut 100% dédié à la pratique de la méditation. La voix de Lothar Bielke vous guidera dans cette méditation de 30 minutes, dans laquelle le lâcher-prise et la bienveillance sont partagés avec les cercles de personnes qui nous entourent.

Recommandations pour une meilleure écoute:
– choisissez un endroit calme
– prenez une posture assise, à la fois confortable – avec vos appuis pour pouvoir rester tranquillement assis, dos droit, si possible non appuyé sur le dossier d’une chaise.
– fermez les yeux et détendez-vous, tout en restant concentré sur ce qu’il se passe autour et à l’intérieur de vous.

Bonne méditation.

Nipmédite 012 – La bienveillance au quotidien

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la Vie, de Silence et de Pleine Conscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans Nipmédite 011, nous parlions de la volonté de méditer et du fait que cela pouvait créer des obstacles de nous attacher à nos objectifs. Dans ce nouveau numéro, nos 2 acolytes partagent du fond du coeur des expériences personnelles, en lien avec la confiance et l’amour que nous nous accordons (ou pas).

Marco_nip nous avait lancé le défi de devenir plus conscient des moments où nous nous critiquons et de nous dire, à chaque fois que nous sommes en train de nous critiquer: “Je m’aime”.

Question: “Combien de fois tu t’es rendu compte d’une autocritique en te disant ensuite “je m’aime”? Quelles ont été tes expériences avec cette pratique? Marco livre son témoignage, puis laisse la parole à la communauté.

PERSO/COMMUNAUTE

  • @bizcom  ‘ j’ai coutume de dire que l’on aime les défauts de l’être aimé, les qualités c’est facile … ‘

PARABOLE DE LA SEMAINE: Autobiographie en 5 chapitres de Portia Nelson

1) Je marche dans la rue. Il y a un gros trou dans le trottoir. Je tombe dedans. Je suis perdue….je suis désespérée. Ce n’est pas de ma faute. Cela me prend un temps infini pour en sortir.

2) Je marche dans la même rue. Il y a un gros trou dans le trottoir. Je fais semblant de ne pas le voir. Je tombe dedans à nouveau. Je n’arrive pas à croire que je me retrouve au même point. Mais ce n’est pas de ma faute. Cela met toujours très longtemps à en sortir.

3) Je marche dans la même rue. Il y a un gros trou dans le trottoir. Je le vois. Malgré tout je tombe dedans,……..c’est une habitude. Mes yeux sont ouverts. Je sais où je suis. C’est de ma faute. J’en sors immédiatement.

4) Je marche dans la même rue. Il y a un gros trou dans le trottoir. Je le contourne.

5) Je prends une autre rue.

S’accepter comme nous sommes et surtout accepter de nous retrouver à l’endroit où nous sommes, l’embrasser pleinement, c’est aussi une bonne manière pour aller de l’avant et faire les prochains pas.

MEDITATION DE LA BIENVEILLANCE, GUIDEE PAR LOTHAR BIELKE (30 min.)

INSPIRATIONS

Nipmédite 011 – Ne soyez pas parfaits: soyez vous-mêmes!

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans Nipmédite 010, nous parlions de l’importance de faire une pause de temps en temps, de nous permettre simplement d’être en observant ce qui se passe, notamment quand nous remarquons des blocages, quand nous sommes en train de repousser quelque chose. Nous avons parlé de l’utilité de la méditation et de son application ou de ses bienfaits. Mais, au fond, on pourrait se poser la question “Pourquoi méditer?”. Est-ce que les raisons se résument vraiment dans l’utilité comme pouvoir mieux se concentrer, être plus productif, savoir mieux gérer ses émotions… ?

Certain(e)s méditent car ils espèrent trouver un moyen de vivre ou d’aller mieux. D’autres pensent qu’il n’y a pas d’objectif à la méditation. Les recettes de méditation sont aussi nombreuses qu’en cuisine.

PERSO/COMMUNAUTE

LA CITATION DE LA SEMAINE

  • “La philosophie zen est chemin de libération. Il ne s’agit pas de trouver ce qui est bon ou mauvais, ni même avantageux: il s’agit de découvrir ce qui est.” Alan Watts

Lâchez l’idée de vouloir arriver où que ce soit; pourtant la méditation demande volonté et persévérance. Si la libération commence par le lâcher-prise, la pratique de la méditation – et le fait de vivre ses propres expériences – permet de rester sur le bon chemin.

Peut-être que cela nous permet aussi de mieux comprendre la condition humaine que nous vivons tous, ce qu’être un humain signifie. Cela nous autorise à nous aimer pour ce que nous sommes, tels que nous sommes, sans devoir attendre une version “Moi 2.0” ou “Moi 4.0” et d’accueillir notre image dans le miroir ou nous asseoir avec nous-mêmes en passant un bon moment.

Pourrions-nous nous aimer sans devoir être quelqu’un ou quelque chose d’autre? La compréhension de notre propre destin en tant qu’être humain nous permet de mieux appréhender “les autres” et de nous rapprocher en observant ce que nous avons en commun plutôt que de nous baser sur les différences.

INCITA’CTION: soyons conscients des moments où nous nous critiquons et, à chaque prise de conscience, disons-nous “Je m’aime”.

MEDITATION DE 10 MIN. ANIMEE PAR LOTHAR BIELKE

INSPIRATIONS

Nipmédite 010 – Du plaisir à la diligence

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans Nipmédite 009, nous avons exploré l’importance de faire une petite pause quand nous nous rendons compte que nous sommes en train de repousser une tâche à l’infini, quand nous sommes en train de procrastiner une tâche.

Aujourd’hui nous aimerions approfondir cette question plus en détails en utilisant l’exemple de petites tâches quotidiennes, comme pourrait l’être la simple tâche de s’asseoir quelques instants pour méditer. Un commentaire d’internaute nous mettra par ailleurs sur la voie (merci Martin!)

PERSO/COMMUNAUTE

Nombreux sont celles et ceux qui aimeraient commencer la méditation, mais qui pour diverses raisons n’arrivent pas à établir une pratique régulière.

La question ‘Qu’est-ce qui me fait plaisir?’ n’est pas loin de ‘Qu’est-ce qui me fait vibrer?’ ou plus fondamentalement encore: ‘Qu’est-ce que je veux vraiment?’

Le plaisir peut constituer une porte de sortie, une fuite face à l’enjeu auquel nous faisons parfois face. Lorsque la peur entre en jeu, de petits plaisirs peuvent nous éloigner du Grand Plaisir, ce rêve que nous suivons jusqu’à ce qu’il devienne notre réalité.

Dans ces moments, difficile de prendre quelques minutes pour s’asseoir et se retrouver, face à ses pensées qui nous résultent désagréables, qui peuvent faire peur. Arrivons-nous vraiment à voir ce qui se passe dans ces moments? Il suffit de faire STOP quand nous nous rendons compte que nous sommes en mode fuite / lutte ou sidération, quand nous sommes en train de repousser une tâche importantes dans la réalisation de nos rêves, comme celle de méditer.

La méditation nous permet d’aller au-delà des enjeux: assis en silence, nous parvenons parfois à reconnaître nos émotions et à nous retrouver.

INSPIRATIONS

  • #MEDITATION: s’arrêter quelques minutes dans le silence complet (5 min.)
  • #QUOTE :: “L’esprit est mouvant et agité, difficile à fixer, difficile à discipliner. Le sage commande à son esprit comme l’archer dirige sa flèche.” Extrait du Dhammapada

 

 

Nipmédite 009 – La procrastination

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans Nipmédite 008, nous avons parlé de l’amygdale, une partie du cerveau très ancienne qui joue un rôle prééminent dans des schémas de comportement réactif. Nous avions parlé du fait que les signaux provenant de l’environnement sont traités de deux façons différentes, qu’il y a une voie rapide, celle de l’amygdale, et une voie lente dans laquelle le néocortex et les perceptions jouent un rôle clé. Cette voie lente peut renforcer ou tempérer nos réactions. Nous avions encore mentionné que l’amygdale ne fait aucune différence entre un danger réel et un danger perçu. Aujourd’hui nous aimerions regarder un peu plus l’importance du rôle de ces deux voies dans la vie quotidienne en parlant d’un problème très répandu, celui de la procrastination.

La procrastination (du latin pro, qui signifie « en avant »1 et crastinus qui signifie « du lendemain »1) est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions (qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non).

PERSO/COMMUNAUTE

LA CITATION DE LA SEMAINE

  • “Créer c’est prendre le temps d’absorber les choses.” Jim Jarmush

Lothar Bielke et marco_nip parlent d’une frustration que bons nombres connaissent: des tâches auxquelles on pense, qui freinent et réduisent le plaisir de vivre. Revenir à soi tous les jours, quelques minutes seulement, peut aider à reconnaître les obstacles intérieurs qui nous bloquent et font paraître la tâche parfois insurmontable. Cela peut nous aider d’avoir une vision plus réaliste, plus détaillée des défis et de diviser notre grand objectif en petites tâches à notre mesure. Quelques minutes de méditation par jour peuvent nous aider à mieux écouter les autres, à mieux les comprendre, mais aussi à mieux Nous écouter et à mieux Nous comprendre.

INSPIRATIONS

  • #MEDITATION :: S’ARRÊTER QUELQUES MINUTES SEULEMENT S’arrêter quelques minutes seulement plutôt que prendre une pause ou passer à une autre tâche, contribue à remettre les compteurs à zéro et y voir enfin plus clair.
  • #VIDEO :: https://www.youtube.com/watch?v=YxCHU2qJqkw Jon Kabat-Zinn, fondateur de la célèbre clinique de réduction du stress, Center for mindfulness in medicine, health care, and society (University of Massachusetts medical school) , a animé une conférence exceptionnelle intitulée « Méditation et médecine du corps-esprit : quels effets en santé publique et dans la société », mercredi 9 novembre 2016, à 20h, à la Faculté de médecine de l’Université de Strassbourg.

 

Nipmédite Pratique – Méditation guidée par Jean-Philippe Jacques

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Cet épisode de Nipmédite se veut 100% consacré à la pratique de la méditation. Suivez dans ce podcast la voix de Jean-Philippe Jacques, enseignant de la méditation qui vous guidera 10 minutes durant en vous invitant au son d’un bol.

Recommandations pour une meilleure écoute:
– choisissez un endroit calme
– prenez une posture assise, à la fois confortable – avec vos appuis pour pouvoir rester tranquillement assis – et digne – dos droit, si possible non appuyé sur le dossier d’une chaise.
– fermez les yeux et détendez-vous, tout en restant concentré sur ce qu’il se passe autour et à l’intérieur de vous.

Bonne méditation.

Nipmédite Explore Connexion Pleine Conscience 2016

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans cette émission @LotharBielke est à Genève en présence de Jean-Philippe Jacques, un des initiateurs de l’événement “Connexion pleine conscience” qui espère rassembler 200’000 auditeurs francophiles sur Internet entre le 1er et le 30 novembre 2016.

CITATION DE LA SEMAINE

  • « Je suis la somme de mes rencontres » Albert Jaccard.

PARTAGE

Comment ce projet s’est-il créé?
Description en détails
L’objectif
Les coûts
Intervenants et participants
Parler des activités de Jean-Philippe autour de la méditation:
depuis quand / motivation / quoi etc.

MEDITATION GUIDEE AVEC LA VOIX DE JEAN-PHILIPPE

INSPIRATIONS
#EVENT:
conférence francophone en ligne Connexion Pleine Conscience durant tout le mois de novembre 2016

Nipmédite 008 – Le cerveau primitif

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Dans la dernière émission, nous avons vu que notre manière de penser ou d’agir est fortement influencée par le passé, que l’instant présent est en fait le futur en train de se former. Autrement dit, nos actes dans le moment présent forment notre futur et si nous voulons que ce dernier s’approche de nos profondes aspirations, soyons au clair sur notre vision de l’avenir et familiarisons-nous avec cette partie inconnue à l’intérieur de nous.

Ce futur en devenir est souvent handicapé par des automatismes, des schémas de comportement et de pensées conditionnés qui peuvent nous surprendre, nous limitent dans notre possibilité de développement et font que notre comportement est parfois en inadéquation avec les exigences du quotidien. Aujourd’hui nous voudrions parler un peu plus en détails de la provenance de ces difficultés et ce que nous pouvons en faire.

COMMUNAUTE

  • @me_damien: @Nipmedite podcast vraiment cool la seule chose qui serait à améliorer je pense c’est la qualité audio des sessions de méditations
  • @fitguigui: @Nipmedite Bonjour, impossible de vous trouver sur PocketCast et le flux rss feedburner ne fonctionne pas.
  • @LotharBielke en live du Studio Nipconf (Nipconf 2016): https://twitter.com/marco_nip/status/789421715277377537

CITATION DE LA SEMAINE

  • “Quelle est la valeur de cette vie dont les meilleurs moments nous apparaissent toujours comme des périodes d’évasion, de fuite de soi ?” Gilles Archambault dans “Parlons de moi: récit complaisant, itératif, contradictoire pathétique d’une auto-destruction” (édition 1970)

PARTAGE

Est-ce que nous pouvons rester avec nous sans vouloir nous échapper vers un meilleur endroit, un meilleur moment? Est-il possible de nous accueillir nous-mêmes – cette grande personne qui sommeille en nous – de nous asseoir et de nous aimer tels que comme nous sommes, de simplement être au lieu de vouloir être quelqu’un ou quelque chose? Cela paraît parfois difficile, au moins à certains moments de la vie.

Il est important de comprendre que beaucoup de nos comportements – que nous pourrions caractériser comme une fuite – sont étroitement liés à la physiologie humaine et particulièrement à celle de notre cerveau. Quand nous sommes confrontés à une situation dangereuse, il y a deux voies de traitement des signaux qui nous parviennent par les yeux, les oreilles, le nez ou encore le sens tactile.

Amygdale du cerveau VS Amygdales linguales

L’amygdale est une partie très ancienne du cerveau qui existait déjà il y a des dizaines de millions d’années. Même le cerveau des espèces qui n’ont rien à faire avec l’homme moderne, ni avec les mammifères, ont une amygdale. Nous parlons ici de l’amygdale du cerveau et pas des amygdales linguales.

Le complexe amygdalien fait partie du système limbique. La fonction essentielle de l’amygdale est de décoder les stimuli qui pourraient être menaçants pour l’organisme. Lorsque les informations qui arrivent par la yeux ou le nez sont analysées comme dangereuses pour l’organisme, celui-ci va générer une réaction de stress afin de lui permettre de faire face au danger. L’amygdale du cerveau va envoyer des signaux à l’hypothalamus, puis aux glandes surrénales; ces dernières vont produire des hormones de stress comme l’adrénaline et le noradrénaline. Ces hormones augmentent la pression artérielle, accélèrent notre rythme cardiaque et notre respiration puis augmentent le taux de sucre dans le sang. À ce moment-là, nos pupilles se dilatent et on voit mieux. La mémoire et la réflexion s’améliorent. Notre digestion est ralentie. Ce processus vise tout d’abord la mobilisation des stocks d’énergie par les procédés de lipolyse (destruction des graisses) et glycogénolyse (mise en circulation du glycogène de réserve, par hydrolyse) dans le but de fournir une énergie suffisante aux muscles.

La voie courte active une réponse instantanée de sursaut et de recul de frayeur de la part de notre promeneur. L’action amygdalienne a un rôle de survie : par exemple, mieux vaut prendre un bâton pour un serpent et agir en toute sécurité plutôt que de risquer de prendre un serpent pour un bâton.

Par la voie longue, après une courte latence, l’information arrive au cortex visuel (lobes occipitaux) puis au cortex sémantique (lobes temporaux). S’il s’agit bel et bien d’un serpent, le cortex visuel renforce l’action amygdalienne et maintient les réponses corporelles. S’il s’agit d’un bâton, l’action amygdalienne est freinée et les réponses corporelles s’estompent.

La perception joue un rôle clé dans ce deuxième processus et la perception est quelque choses d’appris. Il est important de savoir que l’amygdale ne fait aucune différence entre un danger réel et un danger perçu.

INSPIRATIONS

 

 

Nipmédite – Pratique de la méditation assise ou couchée (Sept.16)

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par Lothar Bielke et marco_nip.

Cet épisode de Nipmédite Pratique se veut 100% dédié à la pratique de la méditation. Suivez dans ce podcast la voix de Lothar Bielke, qui vous guidera 12 minutes durant en invitant à vous concentrer sur votre corps et votre souffle.

Recommandations pour une meilleure écoute:
– choisissez un endroit calme
– prenez une posture assise, à la fois confortable – avec vos appuis pour pouvoir rester tranquillement assis – et digne – dos droit, si possible non appuyé sur le dossier d’une chaise.
– fermez les yeux et détendez-vous, tout en restant concentré sur ce qu’il se passe autour et à l’intérieur de vous.

Bonne méditation.

Nipmédite 007 – Moment présent, futur en devenir.

Podcast: Téléchargement

Nipmédite, c’est le podcast de la famille Nipcast qui parle de la #Vie, de #Silence et de #PleineConscience, animé par @LotharBielke et @marco_nip.

Dans Nipmédite 006, nous avons commencé à parler des pensées et des émotions, du rôle qu’elles jouent dans notre vie et de comment la méditation peut influencer notre manière de vivre, du rôle qu’elle peut jouer dans notre développement en tant qu’être humain. Nous avons abordé la sagesse qui peut naître d’un moment de pause, de comment nous pouvons reconnaître qu’elles sont les choses que nous pouvons changer et lesquelles pas, de l’importance d’accepter ce que nous ne pouvons pas changer et d’avoir le courage de changer ce que nous pouvons. Cette fois nous aimerions en parler plus profondément.

Pour cela, nous avons choisi comme point de départ une citation des Upanishades, un ensemble de textes philosophiques qui forment la base théorique de la religion hindoue, écrits entre -800 et 1300.

PERSO/COMMUNAUTE

  • @technofeliz, le feed de Nipmédite existe: http://feeds.feedburner.com/Nipmedite

CITATION DE LA SEMAINE

  • “Ce que tu as appelé monde il faut commencer par le créer. Ta raison, ton imagination, ta volonté, ton amour doivent devenir ce monde. La vie n’aura servi à rien à celui qui quitte le monde sans avoir réalisé son propre monde.” Brihadaranyaka Upanishad

Notre manière d’agir et de nous comporter est fortement influencée par notre passé: par des principes, valeurs et croyances que nous avons acquis pendant la socialisation de la jeune enfance jusqu’à aujourd’hui. C’est ce qui nous a été enseigné par nos parents, les enseignants, les autres enfants, les médias et d’autres sources d’information et d’influences auxquelles nous sommes exposés tout au long de la journée. Ce socle, accompagné des histoires que nous nous racontons à nous-mêmes, forme la base de notre identité: l’idée que nous nous faisons de qui et ce que nous sommes.
Nous avons parlé la dernière fois le postulat duquel part le stoïcisme, « Ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses mais les opinions qu’ils en ont. » . Il convient donc d’agir sur ces derniers; car si nous reconnaissons que ce n’est pas la réalité mais simplement des perceptions, nous ouvrons une voie vers un changement, vers un “futur moi”.

Tara Brach parle du futur moi qui nous appelle. La citation des Upanishades parle de notre raison, notre imagination, notre volonté, notre amour qui doivent devenir ce monde. Il y a également cette notion d’amour, d’accueil de ce moment, de nous mêmes, des autres et de la vision du futur. La seule chose que nous pouvons réellement influencer c’est nous-même, c’est notre manière de penser, d’agir, d’entrer en relation avec nous et avec les autres. Commençons à développer cette vision dans notre imaginaire et mettons-le en pratique dans l’instant présent afin de devenir dans la réalité de l’instant présent cette vision du futur. Rappelons que ce moment est le seul que nous avons pour être ce que nous voudrions être, respectivement pour devenir ce qui nous voudrions être et pour y arriver il faut d’abord que nous acceptions ce moment tel qu’il est.

Afin d’y arriver, il est important de reconnaître que nous avons des émotions et des pensées, mais que nous ne sommes ni l’une ni l’autre. On pourrait aussi utiliser l’image d’un nuage qui se forme dans le ciel d’une journée d’été pour se dissoudre de nouveau et laisser le ciel bleu de la conscience pure derrière elle ou pour être chassée par le vent pour être suivi par une autre pensée.

MEDITATION DE 15 MIN.

Guidée par Lothar, cette méditation assise est centrée sur le souffle et le corps, avec prise de conscience des pensées: commencer par identifier ses pensées, puis les “étiqueter” (par ex. pensée liées au passé, pensées liée au futur, désir, regret, …) et enfin rediriger l’attention sur son souffle et son corps.

INSPIRATIONS

  • #ARTICLES : Huffintonpost http://www.huffingtonpost.fr/marie-laurence-cattoire/idees-fausses-meditation_b_6691074.html