3 réflexions au sujet de « Nip$ales 015 – Les dessous de Nipconf »

  1. Personnellement pour les métrics, je trouve toujours plus intéressant de regarder les médianes que les moyennes, c’est plus révélateur.
    Le meilleur reste de conjuguer les deux 😉

    Un exemple pour le eShop: 100 ventes: 10 à 200, 70 à 20 euros et 30 à 10 euros:
    Le panier moyen est de ( 10×200 + 60×15 + 30×10 ) / 100 = 32 euros
    Alors que le panier médian : 15 euros
    On voit tout de suite qu’en se basant sur le moyen, la métrics est biaisé, le mieux c’est d’avoir median et moyen pour avoir une bonne vision de ses chiffres 😉

    Attention pour la recherche de nouveaux clients: n’oubliez pas que la fidélisation est bien plus rentable que la recherche de nouveaux clients.
    Trop d’entreprise font cette erreur: ils dépensent beaucoup pour appater de nouveaux clients (promotion,parainnage…) ,mais peu pour la fidélisation (diminution de l’abonnement au bout de N mois/années)…
    Le plus connu canal+/canal sat qui chaque année propose des promotions d’un an à moitié prix, et une fois chez eux: on paie le prix fort sans réduction pour notre fidélité 🙁
    Certains résilie chaque année pour bénéficier à nouveau de ce tarif intéressant 🙁

    Je suis d’accord avec Marco: ce sont les bénéfices qu’il faut regarder et non le chiffre d’affaire:
    Le meilleur exemple reste la surface Microsoft qui fait un chiffre d’affaire très important (893 millions de dollars au dernier trimestre) mais pourtant fait perdre beaucoup d’argent (39 millions) à la société
    Car elle a dépensé 932 millions en publicité et autres moyens de promotion 🙁
    http://www.zdnet.fr/actualites/surface-microsoft-perd-encore-de-l-argent-39797347.htm

  2. Pour le Show/Web rooming, ça dépend des produits: pour un DVD ou autre produit léger, on a tendance à le commande sur le web mais aller voir en magasin la prise en main/le poids…
    En revanche pour de électroménager, on préfère un SAV physique et l’on achètera plus dans son Darty/Boulanger habituel.
    Le frein restant la livraison du produit plus ou moins confortable selon les produits 😉

    Certains magasin propose sur leur site d’aller chercher le produit en magasin (certaines fois moins cher que le prix magasin), c’est tout bénéfice pour le retailer, d’autant qu’il y a de mémoire 1h minimum entre la commande et la livraison pour éviter que les clients, en magasin effectuent l’achat sur le site pour bénéficier d’un prix plus attractif 😉

    Note: une autre raison de vérifier sur le web lorsqu’on est dans le magasin est souvent lié à « l’incompétence » de certains vendeurs qui ne connaissent pas leurs produits et se contentent de lire ce qu’il y a d’écrit sur le carton 🙁
    Sur le web, on peut trouver des fiches plus détaillés, des avis, voir des comparatifs pertinent.

    note: je dis bien certains vendeurs, j’ai personnellement beaucoup apprécié il y a quelques mois l’un d’entre eux dans un fnac qui nous avait très bien conseillé lors de l’achat d’un petit caméscope: on ne savait pas quel modèle choisir, (malgré des recherches sur le web) il nous a fait bénéficier de son expérience (son fils avait acheté l’un des modèles), a été transparent quand à certains faux arguments marketing + nous a offert une housse (vendu séparément) en bonus.
    Bon achat dont nous sommes satisfait et qui répond bien à notre besoin depuis.
    Mais ces vendeurs se font rare malheureusement 🙁

Répondre à mikado Annuler la réponse.