Nipdev 20 – SWIFT et WWDC 2014

Podcast: Téléchargement

Dans cet épisode, Antoine et Fabrice nous détaillent les intérêts de SWIFT, le tout nouveau langage dévoilé par Apple en toute fin de la WWDC 2014.

Nous évoquons aussi rapidement les nouvelles API disponibles pour les développeurs.

  • La page d’apple à propos de swift : https://developer.apple.com/swift/
  • Le ebook sur le même sujet : https://itunes.apple.com/us/book/the-swift-programming-language/id881256329?mt=11
  • Une comparaison de SWIFT et de Scala

 

 

5 réflexions au sujet de « Nipdev 20 – SWIFT et WWDC 2014 »

  1. L’afferance de type, c’est un peu comme le typage dynamique, saut qu’il ne peut pas changer de type en court de route , non ?

    Pour le .exe, j’ai des collègues qui croyaient que .net c’était du natif à cause de ça, j’ai du leur expliquer qu’il y avait, un peu comme java un runtime, et que le fichier généré etait « pré-compilé » et non compilé.

    Oui en effet c’est étonnant si ils ont autant travaillé dessus qu’il n’y ai pas eu de fuite sur le sujet.
    C’est un défaut que SWIFT ne soit pas ouvert contrairement à objective c (cf GNUstep)

  2. Bonjour et merci pour vos podcasts que je suis avec intérêt,
    je viens plutôt du monde .NET et je suis ravi de découvrir de nouvelles choses ici. Je suis cependant surpris que vous ne prêtiez que très peu attention au monde de Microsoft. Plein de choses qui ont l’air « nouvelles » dans Swift existent depuis longtemps en C#.
    A ne pas oublier également que le Framework .NET est bien en open source et beaucoup d’autres briques également, contrairement à ce que vous semblez penser.
    Mais c’est vrai que c’est assez « nouveau » pour Microsoft, même si ça commence à faire une dizaine d’année maintenant, qu’il y ait autant d’ouverture. Je reste étonné que les développeurs non Microsoft soient si hermétiques alors que les développeurs .NET adorent mixer le .NET avec autre chose… Angular + WEB API ? C’est trop top ^^

    En tous cas, continuez et merci pour vos points de vues qui permettent de découvrir d’autres choses et qui nous font toujours apprécier notre métier de développeur.

    Au plaisir de vous entendre

    1. Pour .net « open source »
      1. actuellement .net n’est pas opensource: mono est une implémentation opensource de c# et compatible .net
      2. si c’etait opensource, on aurait pas de décalage de version entre les frameworks .net windows et GNU/linux

      On peut parler de silverlight egalement, avec son pendant libre moonlight, dont les versions sont tellement décalé que je ne pouvais pas regarder les JO sur mon mac ou mon linux, car la version « opensource » etait trop en retard…
      Alors que le produit avait été lancé par Microsoft pour concurrencer adobe flash, qui, lui tourne correctement sur les 3 plateformes depuis des années 😉

      On peut parler interopérabilité également :
      Essayer sous GNU/linux d’interagir avec une base sql server: jusque là, on était nombreux a utiliser une solution opensource: freetds, et l’on a eu la bonne nouvelle de voir une regression suite à une modif « silencieuse » cassant une fonctionnalité de recuperation de parametres des procedures stoquees
      « Microsoft SQL Server 7 with SP3, and later versions, quietly changed (which is to say, broke) how they respond to queries that execute stored procedures with output parameters »
      source:
      http://www.freetds.org/faq.html

      Je m’arrête la, mais je suis ouvert à toute discussions sur le coté « open » de Microsoft …
      Je ne parlerais même pas ici de l’attentat contre un eventuel format bureautique intéropérable qui aurait du se solder par le choix d’OpenDocument…
      source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Office_Open_XML

Laisser un commentaire