Nipcoin 004 – Quelques altcoins

Podcast: Téléchargement

Fabrice et Antoine en vacances, Johan et Ben font le tour de quelques altcoins intéressants qui permettent de mieux comprendre les recherches actuelles dans le monde des crypto-monnaie.

Nous avons parlé des crypto suivantes:

Litecoin: le concurrent

En une phrase: bitcoin est l’or des crypto-monnaies et Litecoin l’argent. C’est la monnaie la plus capitalisée après Bitcoin (200 millions de USD) mais elle est difficulté en ce moment au niveau des échanges. Ceci est en partie lié au fait que le marché du minage s’est massivement déplacé vers les solutions “chères en processeur”, d’où les difficultés de Litecoin

Litecoin est quasiment identique à Bitcoin. Elle est plus rapide (2,5 minutes de temps de confirmation contre 10 pour Bitcoin) mais du coup à une plus grande chaîne de blocs.

Elle est basée sur Scrypt, un algorithme qui favorise la RAM à haute vitesse plutôt que la puissance de calcul pur.  En avril 2014, le résau Bitcoin avait plus de 20,000 Terra Hashes par seconde vs 100 Terra Hashes par seconde pour Litecoin

Dogecoin: Le chouchou

La petite monnaie de l’internet et la meilleure porte d’entrée vers les crypto. Dogecoin vient du meme canin: Shiba Inus et commence par être un simple  gag.

Avec le temps, Dogecoin se transforme en une vraie monnaie communautaire poussée par Reddit Elle a par exemple sponsorisé une voiture de Nascar: Josh Wise et la fameux Jamaican Bobsled Team aux JO d’hiver

Il y a actuellement 90 milliards de Doge en circulation. Il y en avait 100 milliards prévus mais en fait, non, il n’y a plus de limite prévue au nombre de Dogecoins (to the moon!)

Cmme Litecoin sur lequel Dogecoin est basé, l’algorithme utilisé est Scrypt. Mais les temps sont aussi durs pour Doge et dorénavant,  pour continuer à sécuriser le réseau,  le minage de Doge sera lié à celui de Litecoin (cherchez « merged mining » pour plus de détails).

Ripple: Le cambiste

Un vieux de la vieille. Ripple a commencé, sous un forme très différente en 2004. il a été repris pour devenir un concurrent de Bitcoin en 2011, par Jed McCaleb, que les anciens connaissent pour avoir lancé eDonkey et que les cryptofans connaissent pour avoir été part de MtGox.

Ripple sert à l’échange de monnaie, crytpo ou nationales. Le système utilise des gateways (passerelles) qui garantissent les transactions. Il faut donc faire confiance au passerelle. La monnaie de Ripple s’appelle XRP

Ripple est décentralisé mais fait appel à des noeuds privés, connus et réputés fiables, ce qui permet des temps de transaction extrêmement bas (de l’ordre de quelques secondes).

Un gros problème de cette crypto-monnaie: la distribution. 100 milliards de XRP ont été créés d’un coup et définitivement à l’origine. 71 milliards sont encore en main de Ripple Lab, 8 milliards ont été distribués et le reste est au main des créateurs. Il y a donc un énorme déséquilibre dans la disutribution de XRP.

Les plus anecdotiques:

Urocoin: Le chimique

Urocoin est une cryptomonnaie directement liée au prix de la tonne de carbamide, soit l’urée. En théorie, l’Uro devrait valoir 300USD, il en vaut dans les échange à peu près 1…

Peercoin: L’inflationniste

Peercoin ressemble à Bitcoin et Litecoin avec quelques différences, dont la principale est d’être inflationniste de 1% par année environ.

Pour éviter le spam, comme dans Ripple, une fraction de Peercoin, est détruite à chaque transaction.

Darkcoin: L’anonyme

En plus de mélanger les transactions entrante pour anonymiser le réseau, Darckcoin utilise 11 différent fonction de hachage dans son proof-of-work, ce qui mélange le besoin en processeur et er RAM.

Laisser un commentaire