Nip$ales 008 – Mercenaire, missionaire ou visionnaire

Nip$ales est un podcast de la famille NipCast sur la vente , le retail et la communication, animé par @syde et @marco_nip. Retrouvez nous sur nipsales.com ou  @nipsales.


Podcast: Téléchargement


PERSO / COMMUNAUTE

  • Nip$ales en chiffres:

    • 784 downloads pour la 7ième emission à ce jour VS 719 pour la 6e. Soit 65 écoutes de plus …ou +9%! La manipulation, ça paie. des commentaires sur notre page nipsales.com, des likes et d’autres commentaires sur LinkedIn, où les 3 cercles de connaissances sont désormais systématiquement activés.

  • Nip$ales en facts:

EXPERIENCES DE LA SEMAINE

  • Vendre quelque chose qui a peu de valeur (ou gratuit) comment faire? Faites des volumes, sans oublier la marge. L’expérience de Marco dans le domaine de l’eau.

  • La solitude du vendeur… pas facile d’être au front toute la semaine. Souvent absent, la règle du “loin des yeux, loin du coeur s’applique”. Le vendeur est face au vent, c’est pour cela qu’il le sent tourner; et qu’il peut saisir l’opportunité. Ce feeling, difficile de l’expliquer. Quand rien ne vient, sa compétence est remise en cause. Et.quand ça mord, il n’a finalement pas fait grand chose! Je vous rassure: ce sentiment est partagé par une grande partie des vendeurs. Alors partagez et échangez plaisirs et frustrations.

  • le bide de la semaine: impossible de mettre la main sur la bonne personne de contact? Ne cédez rien à la frustration. Soyez patient. L’exemple d’HoReCast, start-up proposant une solution pour vendre ses données de vente aux fournisseurs/multinationales intéressés.

    • Action Nip$ales de la semaine: (re)contactez au moins l’un de vos prospects resté sur la liste!

WEEKLY NEWS

NIPSALES INSIGHTS

  • #BLOG Helping Startups Understand Salespeople & the Sales Culture: http://bothsid.es/rLg  via @msuster

2 réflexions au sujet de « Nip$ales 008 – Mercenaire, missionaire ou visionnaire »

  1. « Comment vendre du gratuit » (commentaire dans l’épisode 01 http://nipcast.com/nipsales-001-les-faces-cachees-de-la-vente/#comments)
    Il doit y avoir un quiproquo sur ma question : on ne parle pas ici de bénévolat, mais bien de vente de produit: on souhaite avoir des clients qui utilisent notre produit, mais on ne demande pas d’argent en retour.
    Le retour n’est pas financier, c’est
    – du feedback qui permet d’améliorer celui-ci,
    – de la notoriété qui permet de reconnaitre la qualité du produit
    – la création d’une communauté d’entraide et d’auto promotion…
    Dans le monde du développement, on peut voir une concurrence rude concernant des libraries et frameworks
    Tableau comparatif de frameworks php http://socialcompare.com/fr/comparison/php-frameworks-comparison

    Il y a même des personnes qui font des comparatifs plus poussé. On ne peut que saluer l’initiative de Grafikart de demander à la communauté de développeurs de prendre du temps pour construire la même application avec leur framework web préféré: http://www.grafikart.fr/blog/comparer-frameworks-mvc
    C’est une vrai bataille pour se faire reconnaitre, et bien plus dur que les ventes habituelles ou l’on peut jouer du prix 😉

    Très bon exemple du podcasting où vous vendez du gratuit également 😉
    La question reste la même: concurrence avec d’autres fournisseurs de podcast « gratuit », comment se faire connaitre, fidéliser vos auditeurs..

  2. Toute tes quotes mon donner envie d’en placer dans ma présentation orale de religion, le prof a adirer merci mike 😉 (et biz à Marco au passage)

Laisser un commentaire